Un Tunisien poignardé et démembré à Vienne : une Hongrois condamnée

Police

Une femme de 30 ans a été condamnée vendredi à 17 ans de prison dans la ville de Szolnok, dans le centre-est de la Hongrie, pour meurtre. Elle aurait poignardé son compagnon à Vienne au printemps 2019. L’accusée a avoué le crime, mais s’est référée à la “légitime défense”. Avec son avocat, la Hongroise a fait appel. En seconde instance, l’affaire sera entendue à Szeged.

La mère du suspect a été condamnée à deux ans de prison pour complicité, avec sursis pendant quatre ans. Votre condamnation est déjà définitive.
L’accusée avait travaillé comme prostituée à Vienne et avait rencontré la dernière victime, le fils d’une famille de médecins tunisiens.

Parties du corps aspergées d’acide

L’homme de 32 ans a probablement été tué par sa copine au cours d’une dispute dans l’appartement partagé avec plusieurs blessures au couteau puis démembré. Le corps a été transporté en Hongrie dans des valises par une voiture de location.

L’accusée s’était auparavant confiée à sa mère. Les deux femmes auraient versé de l’acide sur les parties du corps et les auraient déposées dans des sacs poubelles dans un canal d’irrigation à Jászalsószentgyörgy, en Hongrie, à environ 350 kilomètres de Vienne. Cependant, des adolescents ont découvert les sacs poubelles environ un mois plus tard.

 

news.dayfr.com

pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *