La nouvelle saison du théâtre renaissant de Debrecen comprendra douze spectacles

Culture Local

Le Csokonai National Theater – Debrecen, qui vient de renaître, prépare douze spectacles pour la nouvelle saison. Le théâtre donne le coup d’envoi de la saison avec un grand gala à la mi-septembre.

“Après trois ans de travaux, un théâtre unique de cinq places, construit sur deux bâtiments, attend le public à partir de l’automne. L’institution a été rénovée avec 20 milliards de HUF et divisée en trois départements, ajoutant la danse à la prose et à l’opéra”, a souligné le directeur du théâtre, Szabolcs Mátyássy, lors de la conférence de presse qui s’est tenue lundi.

Szabolcs Mátyássy a pris la direction du théâtre le 1er juillet, après l’expiration du mandat du précédent directeur, Péter Gemza, et le gouvernement de la ville de Debrecen a soutenu sa candidature en mars. Szabolcs Mátyássy a été nommé pour cinq ans.

Le compositeur et artiste de théâtre a déclaré lundi que Debrecen disposait désormais d’une combinaison financière et culturelle idéale pour exploiter un théâtre de niveau européen. Il a ajouté que l’intérêt est énorme et que le public de Debrecen est impatient de reprendre possession du théâtre.

“Nous disposons d’un équipement scénique d’une qualité unique dans le pays. Je crois fondamentalement en la structure du théâtre populaire. Au cours de la nouvelle saison, en plus des pièces traditionnelles et exigeantes, nous présenterons également des œuvres plus expérimentales dans les petites aires de jeu. Nous avons convenu avec l’administration de la ville que des changements étaient nécessaires, un élément important étant les laissez-passer, y compris le retour des laissez-passer pour l’opéra”, a souligné Szabolcs Mátyássy.

István Puskás, adjoint au maire de Debrecen chargé de la culture, a souligné qu’en raison de l’aménagement des infrastructures achevé le 16 septembre, le Forum Csokonai, livré il y a un an, est également disponible en plus du Théâtre Csokonai. Il a souligné que l’exposition d’Esterházy Marcell, inaugurée samedi au Modem, montre l’effervescence culturelle de la ville, ainsi que le fait que l’héritage de l’écrivain János Térey, décédé en 2019, sera également présenté au public à Debrecen le 14 septembre.

Lors de la conférence de presse, le nouveau directeur musical du théâtre de Debrecen, Sándor Szabolcs, a été présenté, et Gergely Kesselyák, qui dirigera Bohémé de Puccini, était également présent. “J’ai quitté l’Opéra dans des conditions plutôt orageuses. Je pense qu’il est très important qu’il y ait une vie lyrique en Hongrie en dehors de la capitale”, a déclaré le chef d’orchestre.

 

(MTI)

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *