L’université Semmelweis reçoit les premiers respirateurs artificiels hongrois

Université
Coronavirus

Les dix premiers respirateurs artificiels développés en Hongrie ont été livrés à l’université Semmelweis, a déclaré jeudi le ministère de l’innovation et de la technologie.

Les respirateurs artificiels, qui ont été développés dans le cadre d’un projet conjoint entre l’université et plusieurs investisseurs, permettront d’assurer un soutien personnalisé aux patients souffrant de difficultés respiratoires, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Le projet a bénéficié d’un financement de recherche et développement du gouvernement, mis en place l’année dernière avec un cadre de 3 milliards de forint (8,2 millions d’euros) pour soutenir les projets d’aide aux efforts de protection contre la pandémie de coronavirus. Le ministère a soutenu une trentaine de projets de ce type depuis le printemps dernier, selon la déclaration.

 

hungarymatters.hu

pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *