Erste Bank lance une alerte contre les fraudeurs

National

Erste Bank attire l’attention sur la protection des données bancaires et sur un type de fraude qui a augmenté ces derniers temps sur son site web, ses pages de médias sociaux, son interface web et dans une circulaire spéciale envoyée à ses clients, a déclaré l’institution financière à MTI jeudi.

Selon ces informations, les fraudeurs demandent à leurs victimes d’installer un programme spécial qui leur donne accès à leurs téléphones portables et à leurs ordinateurs. Les criminels utilisent le logiciel pour prendre le contrôle des appareils et des comptes bancaires.

Les fraudeurs, qui se font généralement passer pour des employés de banque ou qui appellent au nom d’autres sociétés connues, signalent qu’ils voient une activité suspecte sur le compte du client et que son compte d’utilisateur a été piraté. Le faux administrateur demande au client d’installer une application – telle que Anydesk, Teamviewer, RustDesk – sur son téléphone et son ordinateur pour récupérer et éviter les dommages, a expliqué la banque.

L’annonce souligne que si quelqu’un télécharge un tel programme, il permet aux criminels de voir quels codes sont utilisés pour accéder à l’interface de la banque en ligne ou de la banque mobile. En outre, les fraudeurs peuvent prendre le contrôle total de votre ordinateur et de votre téléphone portable.

Erste a annoncé qu’il pouvait filtrer 90 % des fraudes. Au cours du troisième trimestre de l’année dernière, la banque a empêché le vol d’un total de 4,4 milliards de HUF, soit près de trois fois le montant du premier trimestre. Cependant, la protection de la banque est inutile si le client lui-même donne les codes aux fraudeurs, ont-ils écrit. Ils ont également ajouté que la moitié des pertes de clients causées par des abus financiers l’année dernière étaient dues à l’installation de programmes similaires par des criminels.

Erste a notamment attiré l’attention sur les points suivants : les employés de banque ne demandent jamais au client de télécharger quoi que ce soit, et ils ne demandent jamais au client de transférer l’argent de son compte sur un prétendu compte de sécurité.

(MTI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *