Météorologie : L’automne de cette année a été le plus chaud jamais enregistré en Hongrie

National

La température moyenne nationale de cet automne a dépassé de 2,6 degrés Celsius la moyenne des années 1991-2020 et, avec 13,3 degrés, elle a été la plus chaude depuis 1901, a écrit le Service météorologique national dans l’évaluation saisonnière publiée sur son site web.

En évaluant les données de leurs mesures, ils ont écrit que la température moyenne nationale de la saison était de 13,3 degrés Celsius, ce qui est la valeur la plus élevée depuis le début du 20ème siècle et était presque 0,8 degrés plus élevée que la température de l’automne le plus chaud de 2019.

Selon l’analyse, la température moyenne des trois mois a été supérieure à la moyenne : Septembre de 3,5 degrés, Octobre de 3,4 degrés, et Novembre de 0,8 degrés. Le mois de septembre a été le plus chaud et le mois d’octobre le troisième plus chaud depuis le début du XXe siècle. Le caractère extraordinaire de septembre-octobre est illustré par une température moyenne sur deux mois proche de 17 degrés, alors que le maximum précédent n’avait même pas atteint 15,5 degrés.

La température moyenne en automne s’est située entre 12 et 14 degrés dans la plupart des régions du pays, mais elle a dépassé 14 degrés en plusieurs endroits dans les départements du sud. Les températures moyennes saisonnières inférieures à 10 degrés n’ont été enregistrées que sur les plus hautes montagnes.

Le nombre de jours d’été – où la température maximale a atteint 25 degrés – a été de 28 au niveau national, soit 18 jours de plus que la moyenne. Quatre jours de plus que la moyenne, un total de cinq jours chauds ont été enregistrés, lorsque la température maximale a atteint 30 degrés. En moyenne, 10 jours de gel – lorsque la température minimale quotidienne est inférieure ou égale à 0 degré – ont été enregistrés, soit trois jours de moins que la moyenne à long terme.

Selon l’analyse, basée sur des données préliminaires, la quantité de précipitations pour la saison a été de 197,7 millimètres par rapport à la moyenne nationale, ce qui représente 125 pour cent de la moyenne des années entre 1991-2020, la norme climatique. En septembre, le temps était encore 38 % plus sec que la moyenne, puis octobre était déjà 9 % plus humide que d’habitude, et les précipitations de novembre étaient plus du double de la moyenne, 118 % plus élevées que la norme climatique, ce qui en fait le 9e mois de novembre le plus humide depuis 1901.

Les précipitations les plus faibles sont tombées près de la frontière sud-est, tandis que les plus importantes sont tombées à Mátra en automne, après le printemps et l’été. Outre la partie nord du pays, les précipitations automnales ont dépassé les 200 millimètres dans une zone plus étendue de la Transdanubie méridionale.

Le service météorologique a annoncé les records d’automne de cette année, la température diurne la plus élevée a été mesurée à Kiskunfélegyháza le 13 septembre, 35,0 degrés, et la température la plus basse de l’automne à Zabar le 26 novembre, moins 10,5 degrés.

Au cours de l’automne, c’est à Kékestető que l’on a enregistré le plus de précipitations, 403,5 millimètres, et à la station de Dombegyház que l’on a enregistré le moins de précipitations, 125 millimètres.

Le plus grand nombre de précipitations est tombé à Kékestető en un jour : 80,5 millimètres le 27 octobre.

Le 27 octobre, lors du passage du front froid, le vent s’est intensifié en coups de vent dans plusieurs directions, des rafales de 121 kilomètres par heure ont été mesurées à Balatonszemes, et une tornade s’est formée près de Szentes sur l’Alföld.

(MTI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *