Alerte météorologique de second degré émise en raison du risque d’orages

National

Le Service météorologique national a émis des avertissements de second degré pour plusieurs parties du comté de Győr-Moson-Sopron et Vas en raison de la menace d’orages violents.

Les orages qui se produiront dans les zones concernées au cours des prochaines heures pourraient être accompagnés de vents de force coup de vent, de grêle et d’une quantité importante de précipitations en un court laps de temps. La gestion des catastrophes demande à chacun de suivre les alertes météorologiques et les avis de tempête sur le front de mer.

Selon le signal de danger actualisé du Service météorologique national, une alerte de premier degré est toujours en vigueur dans les autres comtés en raison de la menace d’orages.

Comme écrit : d’abord dans la moitié nord et ouest de la Transdanubie, puis au cours de la journée, on peut s’attendre à de plus en plus d’orages, avec la plus grande probabilité et le plus grand nombre dans les régions de Transdanubie et dans la zone des montagnes centrales du nord. Les orages peuvent être accompagnés d’une quantité importante de précipitations en peu de temps : jusqu’à 20-30 millimètres dans la partie sud-ouest de la Transdanubie. En outre, il faut se préparer à des rafales de vent orageuses et à la grêle.

Dániel Mukics, porte-parole de la Direction générale nationale de la gestion des catastrophes (OKF), recommande de déplacer les meubles de jardin, les outils et les plantes dans des endroits couverts dans les zones touchées et de ne pas garer sa voiture sous les arbres.

Il demande aux personnes séjournant près des eaux de « prendre au sérieux les signaux du système d’alerte des tempêtes lacustres ». 45 éclairs par minute signifient un signal d’orage de premier degré : dans ce cas, vous n’êtes autorisé à entrer dans l’eau qu’à une distance de 500 mètres de la rive. Si 90 éclairs par minute sont détectés, cela signifie déjà un signal d’orage de deuxième degré, auquel cas vous devez sortir de l’eau – a souligné Dániel Mukics.

Si vous voyez un fil cassé ou une personne en difficulté, appelez le 112 – a demandé le porte-parole de l’OKF.

Pendant ce temps, en raison de la chaleur, une alerte au second degré est toujours en vigueur dans les départements de Békés et de Csongrád-Csanád. Dans les comtés de Bács-Kiskun, Hajdú-Bihar, Jász-Nagykun-Szolnok et Szabolcs-Szatmár-Bereg, ils ont émis une alerte au premier degré en raison du danger de chaleur.

Le médecin-chef national avait initialement ordonné le niveau le plus élevé, l’alerte à la chaleur de troisième degré, de mercredi à samedi minuit, mais l’a ensuite prolongé jusqu’à mardi minuit.

MTI
pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *