Le nombre de cas de variole du singe en Hongrie est passé à six.

National

Le nombre de personnes infectées par la variole du singe en Hongrie est passé à six, a indiqué jeudi le Centre national de santé publique (NNK) à l’agence MTI.


Il a été écrit qu’un homme de 37 ans du comté de Somogy et un homme de 39 et 33 ans de Budapest ont été infectés. Tous trois ont consulté le prestataire de soins de santé régional avec des symptômes évoquant la variole du singe.

Les cliniciens ont prélevé des échantillons conformément à la procédure, qui ont été envoyés au Laboratoire national de sécurité pour les agents pathogènes dangereux du Centre national de santé publique, où l’infection par le monkeypox a été confirmée et confirmée, indique le communiqué. Ils ont ajouté que l’état général des patients était satisfaisant et qu’il n’était pas nécessaire de recourir à un traitement hospitalier dans les deux cas. Les personnes infectées restent à leur domicile séparément.

Les autorités épidémiologiques territorialement compétentes ont commencé des enquêtes épidémiologiques, la recherche de contacts est en cours – ont-ils écrit.

Il a été noté que cela portait à six le nombre de cas confirmés de monkeypox en Hongrie, tous des hommes âgés de 20 à 40 ans. Le NNK exhorte le public à consulter un médecin le plus rapidement possible s’il constate des symptômes pouvant laisser penser à la variole du singe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *