Les ONG de protection des animaux recevront cinq cents millions de forints – Debrecen a également adhéré au plan d’action

Local

Les ONG de protection des animaux peuvent compter sur un soutien de 500 millions de HUF cette année, l’appel à propositions sera publié dans quelques semaines – a annoncé le commissaire du gouvernement responsable du développement et de la mise en œuvre du plan d’action pour la protection des animaux lors d’une conférence de presse mardi à Debrecen.

Péter Ovádi a déclaré qu’il n’est pas obligatoire d’élever des animaux en Hongrie, mais que si vous le faites, vous êtes également responsable. Selon lui, la collaboration et la coopération de l’État, du gouvernement, des collectivités locales et des organisations civiles jouent un rôle important dans la création de cette situation. Il a ajouté que ces dernières ont également pu solliciter des fonds de 500 millions de forints l’année dernière, et que 187 ONG dans le pays ont reçu un soutien de cette manière. Péter Ovádi a qualifié d’importante la tâche consistant à « éduquer la société hongroise à l’élevage responsable », qui, selon lui, devrait commencer dans les jardins d’enfants et les écoles.

« L’enfant d’aujourd’hui est le gardien d’animaux de demain », a-t-il déclaré, indiquant que la semaine thématique sur la protection des animaux qu’ils ont lancée a connu un grand succès, 17 jardins d’enfants et 13 écoles de la seule ville de Debrecen ayant participé aux programmes. Le commissaire du gouvernement s’est félicité des efforts déployés au niveau local pour créer les conditions d’un élevage responsable. Il a déclaré que Debrecen était un bon exemple, « qui peut servir de boussole à d’autres villes ».

László Papp a annoncé : Debrecen rejoindra le plan d’action pour la protection des animaux annoncé par le gouvernement. Un responsable de la protection des animaux a été nommé au sein du gouvernement local, dont l’une des tâches les plus importantes à l’avenir sera de maintenir le contact avec les organisations locales de protection des animaux et de coordonner leur travail. Il a ajouté : il y a 16 000 chiens enregistrés à Debrecen, mais selon lui, il y a beaucoup plus de chiens dans la ville. Il y a actuellement six chenils à Debrecen, et leur nombre sera augmenté à l’avenir. Au centre d’élevage municipal de Debrecen-Bánk, les vingt chenils actuels vont être agrandis de cinq unités pour réduire la surpopulation, a indiqué László Papp.

 

debreceninap.hu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *