Les Journées du vin et du jazz de Debrecen ont remporté un prix prestigieux

Culture Local

La chanteuse Emma Nagy et le claviériste Krisztián Oláh ont gagné dans quatre catégories parmi les meilleurs musiciens de jazz hongrois de 2022. Le chanteur de l’année était Tamás Berki, et Béla Szakcsi Lakatos, décédé en octobre, figurait également parmi les meilleurs.


La percée des jeunes a été provoquée par le traditionnel vote de la rédaction de Jazzma.hu sur le meilleur de l’année. Le portail musical a organisé le vote pour la première fois à la fin de 2014, l’actuel est la neuvième liste de vote de la rédaction, cette fois-ci vingt employés ont voté – lit-on sur le portail.

Comme l’a souligné le rédacteur en chef, Róbert Maloschik, le triste événement de l’année a été la mort de Béla Szakcsi Lakatos, qui a été premier parmi les meilleurs de 2022 dans deux catégories. La chanteuse Emma Nagy, âgée de 24 ans, et la claviériste Oláh Krisztián, âgée de 27 ans (qui est également membre du Nagy Emma Quintet), ont remporté des prix dans quatre catégories.

Dans la catégorie album de l’année, Nagy Emma Quintet a gagné avec l’album Synched. Cette formation a également remporté le concert de l’année parmi les interprètes nationaux, et parmi les étrangers, Redman, Mehldau, McBride et Blade ont été les premiers avec leur performance à Müpa en novembre. L’ensemble de l’année était le Nagy Emma Quintet, et le big band de l’année était le Modern Art Orchestra.

Kornél Fekete-Kovács a été choisi comme trompettiste de l’année, et Krisztián Csapó a été choisi comme tromboniste de l’année. Le saxophoniste soprano de l’année était Mihály Borbély, qui a également gagné parmi les clarinettes. Le saxophoniste alto de l’année est Sándor Soso Lakatos, le saxophoniste ténor de l’année Mihály Dresch, le saxophoniste baryton de l’année István Elek.

Le flûtiste de l’année était Eszter Pozsár, le pianiste de l’année était Béla Szakcsi Lakatos, le claviériste de l’année était Áron Tálas, et l’organiste de l’année était Mátyás Premecz. Le guitariste de l’année a été remporté par István Gyárfás, le bassiste de l’année par György Orbán, et le bassiste de l’année par Tibor Fonay.

Le batteur de l’année était László Csízi, le percussionniste de l’année était Kornél Mogyoró, et le vibraphoniste de l’année était Richárd Szaniszló. Dans la catégorie violoniste de l’année, Luca Kézdy est arrivé premier, parmi les instrumentistes spéciaux de l’année, le dulcimer Miklós Lukács a été le plus voté.

Le chanteur de l’année était Tamás Berki, et la chanteuse de l’année était Emma Nagy. Béla Szakcsi Lakatos a été choisi comme compositeur de l’année, Krisztián Oláh comme arrangeur de l’année, la chanteuse Edina Sárközi a été choisie comme découvreur de l’année, le club de jazz de l’année était le Budapest Jazz Club, le festival de jazz de l’année était les Debrecen Wine and Jazz Days, et la maison de disques de l’année était Tom Records.

 

 

MTI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *