Corée du Sud. Au moins 151 morts et 76 blessés dans une bousculade lors d’Halloween à Séoul

Global

Au moins 151 personnes sont mortes et 76 ont été blessées dans une bousculade à Séoul, ce samedi 29 octobre, après que des milliers de personnes se sont pressées dans les rues étroites d’un quartier de la capitale sud-coréenne lors des célébrations d’Halloween.

Au moins 151 personnes, dont dix-neuf étrangers, sont mortes et 76 ont été blessées dans une bousculade à Séoul (Corée du Sud), ce samedi 29 octobre, après que des milliers de personnes se sont pressées dans les rues étroites d’un quartier de la capitale sud-coréenne lors des célébrations d’Halloween.

Le drame est survenu peu avant 1 h du matin dimanche (samedi vers 17 h 30 heure de Paris). Les pompiers de Séoul avaient d’abord annoncé que des dizaines de personnes avaient été prises en charge en arrêt cardiaque dans le quartier d’Itaewon, dans le centre de Séoul. En Corée du Sud, les responsables des secours parlent d’arrêt cardiaque tant qu’un médecin n’a pas officiellement prononcé la mort d’une personne.

140 ambulances déployées

Un porte-parole des pompiers a confirmé l’incident, indiquant que 140 ambulances avaient été déployées sur les lieux pour prendre en charge les victimes. Les victimes semblent avoir été prises dans des mouvements de foule dans ce quartier où les célébrations d’Halloween rassemblent un grand nombre de personnes dans la capitale sud-coréenne. Le président sud-coréen Yoon Suk-yeol a demandé de préparer les hôpitaux à accueillir les blessés, a indiqué la présidence.

Des photographies publiées par Yonhap montraient plus d’une dizaine de personnes gisant dans une rue, des sauveteurs effectuant des massages cardiaques à certaines d’entre elles, alors que la police tenait la foule à distance par des cordons de sécurité. Selon des images vidéo, une vingtaine de corps étaient cependant revêtus de draps ou de couvertures, les sauveteurs ne tentant pas de les ranimer. D’autres victimes étaient évacuées sur des civières vers des ambulances.

Les célébrations d’Halloween cette année sont les premières depuis la pandémie de Covid-19, dans laquelle les Sud-coréens avaient été obligés de porter le masque en extérieur.

Les hommages d’Emmanuel Macron et d’Élisabeth Borne

Le chef de l’État français a fait part de sa « pensée émue pour les habitants de Séoul et pour l’ensemble du peuple coréen après le drame d’Itaewon », dans un tweet, assurant que la France était aux côtés de la Corée du Sud.

La Première ministre Élisabeth Borne a, elle aussi adressé toutes ses « pensées aux victimes, à leurs proches et au peuple coréen », sur Twitter.

Le président américain Joe Biden a envoyé ses condoléances à Séoul samedi et souligné que les États-Unis se tenaient « au côté » de la Corée du Sud.

« Nous pleurons avec le peuple de la République de Corée et adressons nos meilleurs vœux de prompt rétablissement à tous ceux qui ont été blessés », a déclaré M. Biden dans un communiqué, ajoutant que les États-Unis « se tiennent au côté de la République de Corée pendant cette période tragique ».

Dimanche 30 octobre à l’aube dans le quartier, des passants hébétés étaient assis sur le trottoir, consultant leurs téléphones à la lueur des gyrophares rouges. D’autres se réconfortaient en se serrant dans les bras les uns des autres, tandis que de la musique s’échappait encore de certains bars, selon un photographe de l’AFP sur place.

 

 

ouest-france

pixabay

Propriétés Iris

Debrecen, Nagyerdei körút - Renewed flat in the Center

58 m2 appartement a louer
230 000 Ft

Debrecen, Csapó utca - Renewed flat close to Fórum

30 m2 appartement a louer
140 000 Ft

Debrecen, Szoboszlói út

65 m2 appartement a louer
190 000 Ft

Hosszúpályi, Bagosi utca - Family house for sale

132 m2 maison à vendre
28 000 000 Ft

Debrecen, Csapó utca - Studio flat in city center

32 m2 appartement a louer
140 000 Ft

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *