Canada. Uber Eats devient la première plateforme de livraison légale de cannabis à domicile

Global

Les habitants de Toronto peuvent légalement commander du cannabis pour se le faire livrer à domicile via Uber Eats, depuis lundi 17 septembre 2022. Avant de trouver le pochon devant la porte, ce dernier passe par plusieurs mains.

Le service de livraison de repas d’Uber, Uber Eats, vient de s’ouvrir au marché réglementé du cannabis légal au Canada. Depuis lundi 17 octobre, l’entreprise californienne opère le transport et la remise en main propre de marijuana à domicile. Une première mondiale sur une plateforme officielle, dont le terrain d’expérimentation est encore limité à la ville de Toronto. Dans le pays, le cannabis récréatif est légal depuis 2018.

Une icone en forme de feuille verte est venue se rajouter aux produits disponibles à la commande, sur l’application téléphonique d’Uber Eats. Un gage de sérieux, d’après Lola Kassim, directrice générale de la branche canadienne de l’entreprise : « Beaucoup d’habitants de Toronto se servent déjà de l’application en toute sécurité et la connaissent. »

L’accélérateur Leafly

Les consommateurs connaissent aussi Leafly, site marchand de cannabis et de ses dérivés, coté en bourse. Il dirige l’acheteur vers des boutiques de proximité. Depuis novembre 2021 et jusqu’à ce lundi, c’est ainsi que les Torontois de 19 ans et plus procédaient, à la manière d’un click and collect.

Désormais partenaire d’Uber, il fait le lien avec les trois petits revendeurs officiels dans la ville : Hidden Leaf, Minerva Cannabis et Shivaa’s Rose. Un coup de pouce significatif pour ces enseignes, quand Leafly vend aussi des vitrines numériques à des milliers de détaillants et marques sur Internet.

L’Ontario interdit les services de livraison de cannabis par des tiers indépendants. Pas de livreur Uber « classique » à la porte donc, mais des employés embauchés par les boutiques et formés par un organisme de la province. Pour le reste, c’est exactement comme pour un burger-frites : le client peut être livré durant les heures d’ouverture du magasin qu’il choisit. L’état de sobriété et l’âge de l’acheteur (entre 18 ans et 21 ans minimum, selon les provinces) seront validés au moment de la livraison. Quant aux parts prises par chacun des deux géants du commerce en ligne sur la transaction, elles n’ont pas encore été communiquées.

Face à un marché noir compétitif, Uber Eats et Leafly doivent trouver un juste équilibre pour maintenir les boutiques indépendantes. En Ontario, environ 57 % du cannabis acheté entre janvier et la fin du mois de mars 2022 l’a été par les voies officielles et légales, selon la Société ontarienne du cannabis. Un examen de la loi de 2018, lancé par le gouvernement fin septembre, va faire le point sur quatre ans de vente et de consommation libre de la marijuana dans le pays.

 

 

ouest-france

pixabay

Propriétés Iris

Debrecen, Nagyerdei körút - Renewed flat in the Center

58 m2 appartement a louer
230 000 Ft

Debrecen, Csapó utca - Renewed flat close to Fórum

30 m2 appartement a louer
140 000 Ft

Debrecen, Szoboszlói út

65 m2 appartement a louer
190 000 Ft

Hosszúpályi, Bagosi utca - Family house for sale

132 m2 maison à vendre
28 000 000 Ft

Debrecen, Csapó utca - Studio flat in city center

32 m2 appartement a louer
140 000 Ft

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *