« Freedom Day » : l’Angleterre perplexe face à la fin des restrictions

Global

« Aujourd’hui en Angleterre, c’est le « jour de la liberté ». La plupart des lois pour limiter la propagation du Covid-19 ont été levées. La distanciation sociale, le port du masque et les limites pour les rassemblements ont disparu. Mais beaucoup continueront à les suivre car les nouvelles infections sont en forte hausse. Le Premier ministre, Boris Johnson, est déterminé à restaurer les libertés. Mais on craint sérieusement que ce soit une erreur dangereuse« , nous dit notre correspondant Tadhg Enright.

Ce soir, la boîte de nuit « The Clapham Grand »va pouvoir rouvrir après 18 mois de fermeture.

« 1 250 personnes, c’est notre pleine capacité, vont de nouveau pouvoir danser, chanter, s’embrasser. Le personnel va encore porter des masques. __La plupart des normes d’hygiène mises en place doivent être maintenues, c’est du bon sens, n’est-ce pas ? Les gens doivent prendre soin d’eux-mêmes et des autres avant de venir et s’assurer qu’ils ne sont pas porteurs de covid. Ils font des tests régulièrement et sont vaccinés« , affirme Ally Wolf, le gérant de « The Clapham Grand ».

Environ la moitié de la population est entièrement vaccinée. Et le gouvernement affirme qu’il est temps de laisser les gens user de leur bon sens. Des scientifiques estiment que cette décision est dangereuse et prématurée.

« On ne comprend pas pourquoi un pays qui bénéficie de bons conseils médicaux et de scientifiques de qualité choisit d’exposer délibérément la moitié de sa population et des millions de personnes à des niveaux élevés d’infection alors qu’elles pourraient être vaccinées dans les semaines à venir, et pourquoi il choisit une voie qui entraînera non seulement une pression accrue sur nos systèmes de santé mais qui aura également des répercussions à long terme sur la santé de nombreux jeunes, y compris des enfants » estime Deepti Gurasani, épidémiologiste à la Queen Mary University of London.

Les masques ne sont désormais plus obligatoires y compris dans les magasins, mais les gens sont toujours censés les porter dans les lieux bondés. Et de nombreuses entreprises ainsi que les sociétés de transport public continueront à les exiger.

La levée de toutes les restrictions liées au Covid-19 ne s’applique qu’en Angleterre. L’Écosse, le Pays de Galles et l’Irlande du Nord ont préféré attendre un peu…

 

fr.euronews.com

pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *