Pfizer affirme que son vaccin est « sûr » et « efficace » pour les 12-15 ans

Global
Coronavirus

C’est un pas de plus vers la possibilité de vacciner les plus jeunes contre le Covid-19. Les laboratoires Pfizer et BioNtech ont annoncé que leur vaccin était sûr et fortement protecteur y compris chez les enfants dès l’âge de 12 ans. Selon des études préliminaires, portant sur plus de 2 200 volontaires âgés de 12 à 15 ans, aucun cas de Covid-19 n’a été décelé chez ceux qui avaient été vaccinés.

Le ministère allemand de la santé a salué la nouvelle, tout en appelant à attendre la confirmation de ces résultats.

« L’objectif est de rendre les vaccins disponibles pour les enfants et les adolescents aussi vite que possible, si cela est possible« , a réagit le ministère de la santé allemand par la voix de son porte-parole Hanno Kautz. « C’est une première étude qui doit encore être approuvée par d’autres groupes professionnels« , a t-il précisé.

Dans le même temps, l’Allemagne, comme d’autres pays, a déconseillé l’usage du vaccin d’AstraZeneca pour les moins de 60 ans, en raison de quelques cas de caillots sanguins. Les experts de l’Agence européenne du médicament, eux n’ont pas trouvé de facteurs de risque spécifique, y compris l’âge.

« Les bénéfices du vaccin AstraZeneca dans la prévention du Covid-19, avec le risque d’hospitalisation et de décès qui y est associé, l’emportent sur les risques d’effets secondaires« , a insisté la directrice exécutive de l’Agence européenne des médicaments, Emer Cooke

L’Organisation Mondiale de la santé a également apporté son soutien à AstraZeneca.

« Compte tenu de l’éventail de preuves concernant à la fois l’efficacité, l’innocuité et la qualité de fabrication du vaccin, cela pèse très lourdement en faveur de son utilisation, il s’agit d’un vaccin sûr » a appuyé Kate O’Brien, directrice du département vaccination de l’OMS.

Par ailleurs, les dirigeants allemands et français ont évoqué avec le président russe une possible coopération en fonction de l’état d’avancement de l’examen du Spoutnik V par l’Agence européenne du médicament. L’Autriche de son côté n’attend pas le feu vert du régulateur européen et devrait concrétiser de premières livraisons dès la semaine prochaine.

Enfin la Commission européenne a indiqué avoir reçu 107 millions de doses de vaccins sur l’ensemble du premier trimestre. L’objectif reste de vacciner 70% des adultes dans l’UE d’ici la fin de l’été.

 

fr.euronews.com

pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *