Le nouveau Bauhaus européen, puissant catalyseur du pacte vert pour l’Europe, bénéficiera de financements supplémentaires

Europe

La Commission présente le premier rapport sur l’état d’avancement du nouveau Bauhaus européen («NEB», selon l’acronyme anglais), qui dresse le bilan des activités réalisées au cours des deux premières années de l’initiative, ainsi que la «boussole NEB» («NEB Compass»), premier outil d’évaluation du projet. Le nouveau Bauhaus européen a donné jour à une vaste communauté composée d’organisations et de citoyens de l’Europe tout entière, dont l’action s’articule autour d’une vision commune combinant durabilité, inclusion et esthétique. Les principales activités du nouveau Bauhaus européen – notamment les «prix», le premier «festival», le «laboratoire» («NEB Lab») – donnent aujourd’hui des résultats escomptés et ont permis de constituer un réseau transnational ascendant. Plus de 100 millions d’euros de fonds européens ont déjà été attribués, grâce auxquels de petits et de grands projets NEB sont désormais en cours de réalisation dans toute l’Europe. En outre, la Commission va amplifier le financement de l’initiative, moyennant 106 millions d’euros supplémentaires sur les seuls fonds affectés à Horizon Europe pour la période 2023-2024.

Un véritable mouvement

L’initiative s’est transformée en un véritable mouvement s’appuyant sur une communauté active et en pleine croissance dont les membres sont originaires de tous les États membres de l’UE et au-delà.

Avec plus de 600 organisations partenaires officielles, s’échelonnant d’initiatives locales à des réseaux d’envergure européenne, le nouveau Bauhaus européen touche des millions de citoyens. L’initiative rassemble des publics d’horizons variés: personnes actives dans les secteurs de l’art, du design, de la culture et de la création, institutions de gestion du patrimoine culturel, professionnels de l’éducation, scientifiques et innovateurs, entreprises, collectivités locales et régionales, promoteurs d’initiatives citoyennes…

Dès son lancement, le nouveau Bauhaus européen a encouragé et inspiré des acteurs locaux, régionaux et nationaux dans la création de leurs propres initiatives en la matière. Pour permettre un accès transparent aux informations sur les appels spécifiques au nouveau Bauhaus européen, les bénéficiaires et les membres de la communauté, la Commission a créé le «tableau de bord NEB» («NEB Dashboard»), base de données exhaustive présentée sous la forme d’une carte interactive.

Visuel

La communauté NEB est également active en Ukraine. Elle y apporte notamment une contribution concernant des solutions de logement d’urgence aussi bien que la planification de la reconstruction à long terme. Le «NEB Lab» mène trois projets pilotes (urgence en matière de logement, circularité et renforcement des capacités). Un inventaire des besoins des municipalités ukrainiennes et de leurs partenaires (architectes, urbanistes, étudiants et entreprises du bâtiment, par exemple) en matière de reconstruction à court et à long terme a été dressé. Une série d’outils de renforcement des capacités à l’intention de la population ukrainienne, des partenaires NEB et des experts internationaux en matière de reconstruction seront mis à disposition au cours du premier trimestre de 2023, en fonction des résultats des projets pilotes.

Les substantiels investissements de l’UE commencent à porter leurs fruits

Grâce à un financement ciblé provenant de différents programmes de l’UE, le nouveau Bauhaus européen a commencé à opérer de réels changements sur le terrain. En 2022, les six premiers modèles de démonstration NEB – qui consistent en des projets à grande échelle de transformation locale reproductibles – ont été sélectionnés et mis en service, moyennant un financement au titre d’«Horizon Europe». Les 10 prochains suivront en 2023, dans le cadre des actions innovatrices européennes de la politique de cohésion. Si l’on ajoute à cela des projets à plus petite échelle mis en œuvre partout en Europe, ce sont plus de 100 millions d’euros qui ont été investis dans des projets NEB, financés par différents programmes du CFP en 2021-2022.

Tous les États membres ont fait référence au nouveau Bauhaus européen dans leurs programmes de la politique de cohésion pour la période 2021-2027, préparant ainsi le terrain pour que des projets inspirés par le nouveau Bauhaus européen bénéficient d’un financement au titre de la cohésion.

Une nouvelle boussole NEB pour guider l’élaboration et l’évaluation des projets

Aujourd’hui, la Commission présente également la boussole NEB, un outil d’évaluation qui permet de comprendre dans quelle mesure un projet donné matérialise l’approche du nouveau Bauhaus européen. Elle explicite en quoi consistent les trois valeurs du nouveau Bauhaus européen – à savoir la durabilité, l’inclusion et l’esthétique – dans des contextes spécifiques et comment celles-ci peuvent être intégrées et combinées avec les principes d’action de la participation et de la transdisciplinarité. À partir de cette boussole, des outils d’évaluation plus détaillés seront mis au point, en commençant par l’environnement bâti.

Prochaines étapes

En outre, la Commission continuera à œuvrer à l’intégration du nouveau Bauhaus européen dans les programmes de l’UE, notamment dans le cadre de la gestion partagée au titre de la politique de cohésion, et s’emploiera à accroître le financement de l’initiative. Plus de 106 millions d’euros seront alloués aux appels spécifiques au nouveau Bauhaus européen dans le cadre des missions et des pôles d’Horizon Europe en 2023 et 2024.

Dans le contexte de l’Année européenne des compétences, l’édition 2023 des prix NEB aura l’éducation pour thème central et sa couverture géographique s’étendra aux pays des Balkans occidentaux, outre les États membres de l’UE. Cette année, le nouveau Bauhaus européen mettra également en place une «académie NEB» et proposera des formations sur la construction durable, la circularité et les matériaux biosourcés en vue d’accélérer la transformation du secteur.

Les projets en cours, tels que le «NEB Lab», se poursuivront pour ancrer le nouveau Bauhaus dans toutes les politiques. En outre, l’une des missions jugées importantes du nouveau Bauhaus européen consistera à intensifier la présence de l’initiative dans les pays et les régions, y compris les zones rurales, où son activité est encore limitée.

Grâce aux itinéraires consacrés au nouveau Bauhaus européen dans le cadre de l’initiative «DiscoverEU» d’Erasmus+, les jeunes Européens auront bientôt la possibilité de découvrir des paysages et des villes superbes en Europe tout en se familiarisant avec les projets du nouveau Bauhaus européen.

 

 

 

ec.europa.eu

pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *