Air France va obtenir une nouvelle aide allant jusqu’à 4 milliards d’euros

Europe

La Commission européenne a annoncé lundi avoir donné son accord à une nouvelle aide à Air France, pour un montant allant jusqu’à quatre milliards d’euros, en contrepartie de l’abandon de 18 créneaux horaires d’atterrissage et de décollage à Orly.

La Commission européenne a approuvé, mardi 6 avril, un projet de l’État français d’accorder jusqu’à 4 milliards d’euros d’aide à Air France, pour recapitaliser la compagnie aérienne mise à terre par la pandémie et l’effondrement du trafic passagers.

La recapitalisation d’Air France prévoit « la conversion du prêt d’État de 3 milliards d’euros déjà accordé par la France en un instrument de capital hybride » ainsi qu’une « injection de capital par l’État » via une augmentation de capital « ouverte aux actionnaires existants et au marché », dans la limite d’un milliard d’euros, a indiqué la Commission européenne dans un communiqué.

L’État français sera autorisé à monter à « un peu moins de 30 % » du capital d’Air France, contre 14,9 % aujourd’hui, a annoncé lundi sur France Inter le ministre français de l’Économie, Bruno Le Maire.

En contrepartie, Air France devra céder 18 créneaux de vols à d’autres compagnies sur l’aéroport parisien d’Orly, a-t-il précisé, ajoutant avoir obtenu de Bruxelles que les compagnies qui font du « dumping » social et fiscal ne puissent pas en récupérer.

 

france24.com

pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *