Covid-19. Le Royaume-Uni va lever son confinement étape par étape

Europe
Coronavirus

Le Royaume-Uni va lever ses mesures de confinement destinées à endiguer la pandémie de coronavirus étape par étape, a indiqué le ministre de la Santé Matt Hancock dimanche 21 février. Le Premier ministre doit dévoiler une feuille de route de sortie du confinement lundi.

Au Royaume-Uni, la propagation du variant sud-africain du Covid-19, réputé plus contagieux, ralentit. Et les autorités envisagent un déconfinement par étapes pour éviter une inversion de tendance. Le Premier ministre, Boris Johnson, doit dévoiler une feuille de route de levée de ces restrictions, lundi 22 février.

À la veille de ces annonces, le ministre de la Santé Matt Hancock et l’épidémiologiste en chef John Edmunds ont indiqué que les restrictions devront être assouplies en douceur et par étapes, afin d’évaluer l’impact des mouvements et interactions de personnes sur la circulation du virus.

Le ministre a laissé entendre que chaque assouplissement pourrait prendre quelques semaines. Les établissements scolaires devraient être les premiers à rouvrir. Malgré des pressions pour un déconfinement plus rapide, le Premier ministre devrait rester prudent, lundi.

 

Un quart de la population a reçu la première dose de vaccin

Des données ont montré que la campagne de vaccination, menée à un rythme plus élevé que prévu outre-Manche, a permis de réduire les transmissions du virus et à soulager la pression sur les hôpitaux, selon Matt Hancock.

Un adulte sur trois a reçu une première injection de vaccin et le nombre de décès liés au nouveau coronavirus a commencé à baisser. À ce jour, 17,2 millions de Britanniques ont reçu une première dose de vaccin, soit plus du quart de la population, ce qui en fait l’un des pays au monde les plus en avance dans la vaccination après Israël et les Émirats arabes unis.

Le gouvernement a aussi dit que tous les adultes britanniques pourront recevoir une première dose de vaccin d’ici la fin juillet.

Au total, le Royaume-Uni avait enregistré environ 300 cas de contamination au variant sud-africain. L’Angleterre a aussi imposé des mesures de quarantaine pour éviter l’arrivée de variants depuis l’étranger. En termes de décès, le Royaume-Uni est le cinquième pays le plus touché au monde par la pandémie.

 

ouest-france.fr

pixabay

Propriétés Iris

Debrecen, Bem tér

64 m2 appartement a louer
250 000 Ft

Debrecen, Péterfia utca

5 m2 prémisses a louer
50 000 Ft

Debrecen, Bem tér - Demanding flat at the Bem tér

78 m2 appartement a louer
160 000 Ft

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *