Orbán annonce des impôts exceptionnels

Économie

Le gouvernement hongrois va demander aux banques, aux assureurs, aux chaînes de magasins, aux compagnies d’énergie, aux opérateurs de télécommunications et aux compagnies aériennes de verser leurs « bénéfices supplémentaires » à un fonds pour les services publics et à un fonds pour la défense pendant une période de deux ans, a déclaré le Premier ministre Viktor Orbán dans un message vidéo diffusé sur Facebook mercredi.

M. Orbán a déclaré que les nouveaux fonds financeraient le programme gouvernemental de réduction des services publics et les projets de développement de l’armée. Il a ajouté que les nouvelles mesures s’appliqueraient aux années 2022 et 2023.

 

Le Premier ministre a rappelé l’engagement du gouvernement à protéger « les familles, les retraités, les emplois et les coupures de services publics, même dans une situation de guerre prolongée ». Il a ajouté que la guerre prolongée et la politique de sanctions de l’UE, qui « ne montre aucune amélioration », entraîneraient ensemble « des hausses de prix drastiques ». Si le programme de coupure des services publics offre une protection aux familles, cette protection est « de plus en plus difficile et coûteuse à maintenir » compte tenu de l’augmentation des prix de l’énergie, a-t-il déclaré. M. Orbán a déclaré que l’armée devait être renforcée sans délai.

 

Pendant ce temps, a-t-il dit, les banques et les entreprises internationales ont réalisé des bénéfices excessifs en augmentant les taux d’intérêt et les prix. « Nous demandons et attendons de ceux qui réalisent des bénéfices excessifs dans cette situation de guerre qu’ils aident les gens et contribuent aux dépenses de défense du pays », a-t-il déclaré.

 

Orbán a déclaré que le gouvernement publierait des chiffres détaillés jeudi.

 

hungarymatters.hu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *