Le volume des investissements en Hongrie a augmenté de 12,4 % par rapport à l’année précédente au troisième trimestre

Économie

Le volume des investissements en Hongrie a augmenté de 12,4 % en rythme annuel au troisième trimestre, à partir d’une base basse, a déclaré vendredi l’Office central des statistiques (KSH). Au cours de la période de référence, le volume des investissements s’est contracté de 11 %.

Les nouvelles données montrent que les investissements dans la construction ont augmenté de 14,1% et que les investissements dans les machines et les équipements ont augmenté de 10,3%. Les investissements des entreprises ont fait un bond de 21,8 % pour atteindre 1 756 milliards de forints (4,8 milliards d’euros), tandis que les investissements du secteur public ont diminué de 11,7 % pour atteindre 402 milliards. En comparaison trimestrielle, le volume des investissements a augmenté de 1,8 %, en données corrigées des variations saisonnières. En termes absolus, les investissements du troisième trimestre se sont élevés à 3 065 milliards de forints. Les investissements dans la construction ont représenté environ 60 % du total.

 

Les investissements du secteur manufacturier ont augmenté de 24,9 %, ceux du secteur de la construction de 3,0 % et ceux du secteur de l’hébergement commercial et de la restauration de 53,0 %.

Commentant ces données, le ministre des finances Mihály Varga a déclaré que l’économie hongroise avait bénéficié de 7 800 milliards de forints d’investissements au cours des neuf premiers mois de l’année. Les investissements ont été principalement portés par les secteurs de la construction et de la fabrication, l’industrie maritime, le stockage, le commerce et l’agriculture, a déclaré M. Varga sur Facebook. Le taux d’investissement de la Hongrie est passé de 20 % à plus de 27 % du PIB depuis 2010, a indiqué le ministre, ajoutant que ce taux était parmi les plus élevés de l’Union européenne. La Hongrie est également « un leader » en termes de croissance économique au sein de l’UE, « et nous travaillons pour maintenir cet avantage », a déclaré M. Varga.

Les analystes ont déclaré à MTI que les chiffres d’investissement du troisième trimestre dépassaient les niveaux d’avant la pandémie et qu’ils devraient recevoir un coup de pouce supplémentaire grâce au versement des fonds européens. L’analyste en chef de la Takarékbank, Gergely Suppan, a déclaré que les investissements soutenus par le budget de l’État et les fonds de l’UE devraient augmenter, tandis que le fonds de relance européen Next Generation apporterait des ressources supplémentaires. Pour compenser le retard dans le versement des fonds de relance de l’UE, le gouvernement a décidé de préfinancer les projets qu’ils sont censés couvrir, a-t-il noté. M. Suppan a estimé que la croissance des investissements sur l’ensemble de l’année serait supérieure à 7 %. Dániel Molnár, de l’institut de recherche économique Századvég, a déclaré que le fait que la croissance des investissements au troisième trimestre ait été principalement tirée par le secteur privé montrait que les entreprises s’étaient remises de la crise causée par la pandémie et avaient repris leurs projets abandonnés, en plus d’investir dans de nouveaux projets. Il a prévu que la croissance des investissements resterait robuste à long terme, ajoutant, dans le même temps, qu’elle dépendait fortement des performances de l’économie et qu’un ralentissement de la reprise pourrait freiner les investissements.

 

hungarymatters.hu

pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *