Les brasseurs artisanaux visent à porter leur part de marché à 10 %.

Économie Gastro

Les brasseurs artisanaux hongrois veulent faire passer leur part de marché de 2 % à 10 % dans les années à venir, grâce aux récentes modifications apportées à la législation, a déclaré Zsolt Gyenge, directeur de l’Association des brasseurs artisanaux (KSE), lors du Salon national de l’agriculture et de l’alimentation (OMEK) à Budapest.

Les législateurs ont approuvé en décembre une loi qui limite à 80 % le volume de bière, de boissons non alcoolisées, d’eau minérale et d’eau gazeuse que les hôtels et les établissements de restauration peuvent acheter auprès d’un seul fournisseur. La loi exige également que les établissements de restauration stockent de la bière, des boissons non alcoolisées, de l’eau minérale et de l’eau gazeuse provenant d’au moins deux producteurs différents.

Selon M. Gyenge, seuls 1 à 3 % des établissements de restauration proposent actuellement de la bière artisanale. Csaba Balázs Rigó, qui dirige l’Office hongrois de la concurrence (GVH), a déclaré que les modifications apportées à la législation sur le commerce visent à offrir un choix aux consommateurs hongrois et à permettre aux brasseurs artisanaux d’accéder au marché.

 

hungarymatters.hu

pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *