Quatre films hongrois seront diffusés à Cannes

Culture

Le programme du 74e Festival de Cannes, premier événement post-pandémie, qui débute le 6 juillet, comprendra quatre œuvres de réalisateurs hongrois. Le long métrage d’Ildikó Enyedi intitulé L’histoire de ma femme concourra pour la Palme d’or.

FONICA M-120 d’Oliver Rudolf a été inscrit au programme de la Cinéfondation, créée pour inspirer et soutenir la prochaine génération de cinéastes. Les deux films seront présentés le 14 juillet.

Evolution de Kornél Mundruczó sera présenté dans la nouvelle section Cannes Premiere, réservée aux œuvres innovantes des participants réguliers, le 11 juillet. Diary for my Children de Márta Mészáros a été invité au programme Cannes Classics et sera projeté le 12 juillet. Les lauréats seront annoncés par un jury international composé de neuf membres et dirigé par Spike Lee lors du gala du 17 juillet.
Entre-temps, Mundruczó retournera à Venise, cette fois pour mettre en scène Hard to Be a God du Proton Theatre dans le cadre de la Biennale. Un an après la projection de son succès international, Pieces of a Woman, au Festival international du film de Venise, la production de Mundruczó se déroulera en plein air dans le parc Alfredo Albanese. Le programme de la Biennale Teatro de cette année a été élaboré par les fondateurs de la compagnie Ricci-Forte, de renommée internationale. Outre Mundruczó, les directeurs artistiques ont également invité la Hongroise Adrienn Hód et sa compagnie Hódworks, entre autres.

 

hungarymatters.hu

pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *