Jetée à la mer, une lettre d’une passagère du Titanic retrouvée 109 ans plus tard

Culture

Ça s’est passé il y a 109 ans, et même plus d’un siècle après le naufrage du Titanic, les mots des défunts passagers du paquebot de rêve peuvent encore remonter à la surface. Jacques et Hélène Lefebvre ont eu la surprise de découvrir il y a quelques années une lettre qui avait été jetée dans une bouteille à la mer par une arrière-arrière cousine de Jacques, alors qu’elle se trouvait à bord du navire, alors âgée de 13 ans.

« Si je jette cette bouteille à la mer au milieu de l’Atlantique, nous devons arriver à New York dans quelques jours. Si quelqu’un la trouve, qu’il le fasse savoir à la famille Lefebvre de Liévin », est-il écrit dans cette lettre, _ »signée par Mathilde Lefebvre et datée du 13 avril 1912″. _Soit deux jours avant le naufrage.

Mais ce n’est qu’en 2017, plus d’un siècle après avoir été lancée à la mer, que la bouteille a été retrouvée par des promeneurs au Canada, avant d’être authentifiée par une université.

Le couple Lefebvre en a entendu parler via la presse canadienne et fait le rapprochement en s’apercevant que cinq membres de la famille de Jacques avaient embarqué à bord du Titanic : une grand-tante et ses quatre enfants, dont l’auteure de la lettre. Ils ont embarqué le 10 avril en 3ème classe à bord du Titanic, mais aucun n’a survécu au naufrage.

Après avoir vécu dans l’océan plus d’un siècle, la lettre pourrait connaître une autre vie dans un musée. C’est en tout cas l’option préférée par le couple, qui ne veut surtout pas qu’elle soit vendue.

En attendant, chaque année, lors du jour anniversaire du drame, Jacques Lefebvre la publie dans des groupes Facebook spécialisés, en hommage à ses ancêtres décédés à bord du Titanic, avec environ 1500 autres personnes.

 

fr.euronews.com

pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *